Stéphane Grenier

Speaker


Stéphane Grenier

Lieutenant-Colonel (Retired), Canadian Forces | Mental Health Innovator

In today’s modern workplace, mental health problems have become the leading cause of disability claims, accounting for 70% of workplace disability management costs in Canada. As a former post-traumatic stress disorder sufferer, Lieutenant-Colonel (Retired) Stéphane Grenier knows the toll mental health issues can take on individuals firsthand. Grenier offers audiences pragmatic advice designed to foster workplaces that support an open, non-stigmatized approach to mental health.

Stéphane retired as a Lieutenant Colonel with the Canadian Military after 29 years of service. He participated in several Canadian overseas missions, most notably nine months in Rwanda in 1994-95 and six months in Kandahar, Afghanistan, in 2007, as well as numerous shorter deployments to Cambodia, Kuwait, the Arabian Gulf, Lebanon, and Haiti, to name a few.

Faced with undiagnosed post-traumatic stress disorder (PTSD) and depression upon return from Rwanda, he took a personal interest in the way his workplace was dealing with mental health issues. In 2001, he coined the term Operational Stress Injury (OSI) and conceived, developed, implemented, and managed a government-based national peer support program, which now has 57 offices and almost 70 staff members.

The success of this program, led Stéphane to create a department-wide workplace mental health education program in 2007. This then led to the launch of a second highly-successful, non-clinical mental health program that evolved into Road to Mental Readiness (R2MR), which delivers “peer-based” mental health education across the military, first responders, and trauma-exposed workplaces.

In 2009, Stéphane conceived a corporate mental health awareness campaign that was recognized by the Mental Health Commission of Canada (MHCC) and the Canadian Mental Health Association (CMHA). It was endorsed as an example of corporate leadership in reducing mental health stigmatization in the workplace.

Stéphane was seconded to the Mental Health Commission of Canada (MHCC) in 2010 to lead the Peer Project and develop the National Standards of Practice for Peer Support. Two years later the MHCC cancelled program, and Stéphane, along with two others, created a new charitable organization to finish the work and commitment of the MHCC.

In the spring of 2012, Stéphane created Mental Health Innovations (MHI), a social enterprise dedicated to developing non-clinical mental health interventions as a complement to traditional clinical care. MHI has implemented workplace peer support for private and public-sector clients and has developed a wide array of mental health approaches that focus on changing workplace culture. In 2016, Stéphane launched a second company to implement and deliver peer support services within inpatient mental health units at the provincial healthcare system level.

Stéphane was awarded a Meritorious Service Cross by the Governor General of Canada for turning peer support into a formal federal government program. In 2009, the Canadian Alliance on Mental Illness and Mental Health recognized him as a Champion of Mental Health and in 2015 he was awarded an (honorary) Doctor of Laws degree by the University of Guelph and Humber College for his contributions in the field of mental health. In 2018 he was appointed to the Order of Canada by the Governor General, an honour he accepts on behalf of thousands of Canadians who believe that it is possible to transform our mental health system and who work tirelessly each day towards this goal.

Stéphane is an in-demand keynote speaker and published author. In 2018 he released his autobiographical book After the War: Surviving PTSD and Changing Mental Health Culture, co-authored by Dr. Adam Montgomery.

Biographie, sujet de discussion et commentaires clients

BIOGRAPHIE

Stéphane Grenier est un ancien combattant des Forces canadiennes ayant pris sa retraite en tant que lieutenant-colonel suite à 29 ans de service et de nombreuses missions à l’étranger, telles qu’au Cambodge, en Haïti, au Liban et au Koweït. Notamment, il a servi 10 mois au Rwanda en 1994/95 ainsi que six mois dans la province de Kandahar, Afghanistan en 2007. Confronté à un syndrome de stress post-traumatique (SSPT) non diagnostiqué suite à son retour du Rwanda, il développa un intérêt personnel pour la manière dont les Forces canadiennes géraient les problèmes de santé mentale ; une mission qu’il a maintenant su étendre à l’ensemble du marché de travail canadien grâce à ses efforts de développement d’interventions non cliniques en santé mentale en tant que compléments aux soins cliniques traditionnels.

Tout au long de sa carrière, Stéphane a su être reconnu pour son style de leadership transformationnel et félicité pour ses efforts de collaboration et de leadership exceptionnel, notamment lors des catastrophes humanitaires d’après-guerre au Rwanda. Il s’est également vu attribué une croix du service méritoire par la gouverneure générale du Canada pour son travail dans le domaine de la santé mentale.

Ses principales forces en tant qu’orateur et conférencier demeurent son approche terre-à-terre unique, ainsi que sa capacité à combiner l’expérience personnelle avec des résultats de recherche concrets pour en faire un tout bien complet et accessible, proposant à son tour une perspective novatrice sur un aspect souvent négligé et mal compris du bien-être individuel et sociétal ; celui de la santé mentale.

SUJET DE DISCUSSION

À une époque où la société est sans doute plus fragmentée que jamais auparavant et où la technologie et les médias sociaux semblent avoir pris le dessus sur la communication en face-à-face, le pouvoir de l’interaction humaine n’a jamais été aussi grand. Celle-ci connaît surtout un plus grand impact dans la vie des personnes atteintes de maladie mentale que nulle part ailleurs.

Dans le milieu de travail moderne à rythme effréné d’aujourd’hui, les problèmes de santé mentale sont rapidement devenus une des principales causes de demandes d’invalidité à court et à long terme, ce qui représente jusqu’à 70 % des coûts de gestion d’invalidité en milieu de travail au Canada. Considérant le retour sur investissement potentiel résultant d’une sensibilisation et d’un soutien accrus pour la santé mentale au travail, ce sujet particulier a naturellement su faire tourner bien des têtes, tout en retenant l’attention indivise de leaders corporatifs à travers le pays.

Néanmoins, la santé mentale demeure un phénomène largement méconnu, souvent décrit en tant que problème de nature purement clinique. En quoi consiste exactement une blessure liée au stress en milieu de travail ? Est-ce une question purement clinique ou peut-elle également être abordée par des leaders exemplaires et des gestionnaires d’entreprise ? La sur-médicalisation et la stigmatisation globale de la santé mentale dans notre société ont-elles su contribuer à ce problème en pleine croissance ?

Dans l’espoir de remettre en cause la perspective sociétale traditionnelle en matière de santé mentale, Stéphane Grenier a su dédier une vaste partie de sa carrière à redéfinir la manière dont les milieux de travail et les individus devraient tenter de soigner et soutenir les personnes atteintes par des problèmes de santé mentale. En développant, en mettant en œuvre et en gérant des programmes de soutien par les pairs cherchant à réduire la stigmatisation entourant cette problématique, Stéphane offre aux dirigeants et aux gestionnaires une compréhension solide de la manière de gérer les réalités en pleine croissance entravant d’autant plus notre économie à base de matière grise. Son approche peu traditionnelle fournie des moyens simples et pragmatiques de donner un sens à l’expérience vécue des membres de tout environnement de travail et permet aux organisations d’entamer le chemin vers le bien-être systémique et les milieux de travail ré-humanisés au sein desquels la stigmatisation de la santé mentale ne pose plus obstacle au rétablissement.

Avec plus d’une décennie d’expérience dans le domaine, ainsi qu’un cheminement de longue date vers son rétablissement personnel desquels tirer parti, Stéphane fournit de fascinants nouveaux paradigmes au sujet de la santé mentale, du rétablissement et de la résilience, dans le but de présenter une nouvelle manière d’appréhender un vieux problème. L’accent est ainsi mis sur les solutions tangibles, ancrées à la fois dans l’expérience personnelle, ainsi que dans les résultats de recherche de divers auteurs et théoriciens bien connus.

 

COMMENTAIRES CLIENTS

Le programme des pairs aidants : un allié puissant pour vaincre la stigmatisation, 3e Colloque Santé des médecins, Bromont, QC – 23 septembre 2011

« Belle présentation, inspirant. Je n’avais jamais pensé que nos mondes se ressemblaient tant ! »
« Bravo! Un changement de culture dans les Forces armées est presque un miracle! Extraordinaire personne. »
« Programme des Pairs aidants est excellent, bien pensé. »
« Devrait faire une conférence à tous les gestionnaires dans le milieu de la santé. »
« Excellent conférencier. »
« Merci d’avoir partagé et nous stimuler à développer notre créativité et un mouvement d’ébranlement de culture
médicale. La réflexion commence… »
« Quelle belle initiative. Un regard nouveau, d’un angle totalement différent. Merci. »
« Quelle conférence et quel conférencier! D’une authenticité extraordinaire. »
« Très touchant, concepts innovateurs. »
« Wow! J’espère que cette approche va continuer de se généraliser partout! »


New Paradigms: Mental Health in the Workplace

Stéphane Grenier is a nationally known mental health innovator, advocate, speaker, and entrepreneur who was appointed to the Order of Canada in 2018. He is a Veteran of the Canadian Military who retired as a Lieutenant Colonel following 29 years of service and numerous overseas missions such as in Cambodia, Haiti, Lebanon, and Kuwait. Most notably, he spent 10 months in Rwanda in 1994/95 and six months in Kandahar, Afghanistan in 2007.

Faced with undiagnosed PTSD upon return from Rwanda, he took a personal interest in the way the Canadian Forces was dealing with mental health issues. In 2001, he coined the term Operational Stress Injury (OSI) and conceived, developed, implemented and managed a government-based national Peer Support program for the Canadian military.

In the spring of 2012, Stéphane retired from the military and created Mental Health Innovations (MHI) a social enterprise dedicated to developing non-clinical mental health interventions as a complement to traditional clinical care. More recently, in 2016 he launched a second company to implement and deliver peer support services within in-patient mental health units at the provincial health care system level.

His autobiography, After the War: Surviving PTSD and Changing Mental Health Culture, was published by University of Regina Press and released in February of 2018.

Please welcome… Stéphane Grenier.